Atelier 1. Ecritures de la mémoire, espaces et lieux

Cet atelier interrogera la préservation du souvenir sur les supports créés par l’individu. La mémoire écrite (des « artefacts cognitifs » que sont les écrits quotidiens de type agenda ou journal, jusqu’aux textes autobiographiques), les représentations figurées de la mémoire (images fixes ou filmiques), la mémoire orale et les objets mémoriels sont autant de sources privilégiées des études historiques, anthropologiques et littéraires qui peuvent apparaître, sous l’angle de l’interdisciplinarité, comme une manifestation observable de la mémoire pour ainsi dire « hors du cerveau ». On s’intéressera tout particulièrement à la manière dont ce souvenir restitué incorpore l’espace socialement vécu et partagé dans des schémas mémoriels.

Coordinatrices : Isabelle Luciani, Céline Souchay

Anne Béroujon (LARHRA, UMR 5190, Université Grenoble-Alpes) : « Encoder les lieux de mémoire : le testament et les codicilles de Lazare Meyssonnier, médecin lyonnais, fin xviie siècle »

Isabelle Luciani (UMR 7303 TELEMMe, AMU, CNRS) : « De la dislocation d’une famille à l’espace graphique de la mémoire : quand deux fausses ennemies apprivoisent l’écriture après la révocation de l’Ėdit de Nantes »

Valérie Piétri (UMR 8245, URMIS, Université Nice Sophia Antipolis) : « Les lieux de la noblesse d’après les écritures généalogiques »

Clarisse Coulomb (LARHRA, UMR 5190, Université Grenoble-Alpes) : « Histoires de ville et mémoire des espaces urbains »

Sylvie Mouysset (UMR 5136 FRAMESPA, Université Toulouse Jean Jaurès) : « L’invention de ses lieux comme récit de soi : un sujet nommé désir »

Isabelle Lacoue-Labarthe (LaSSP, EA 4175, Sciences Po Toulouse) : « Le souvenir des lieux dans les corpus d’ego-histoire »

Camille Caparos, UMR 7303 TELEMMe, AMU, CNRS), Mémoire familiale et écriture féminine, Provence, XVIIIe siècle (poster)

Discutante : Céline Souchay (UMR 5105 Laboratoire De Psychologie Et Neurocognition, Université Grenoble-Alpes)