Archives de catégorie : Billets

L’emboîtement des mémoires en pays Hopi. Expérimenter des fonctionnalités. Une analyse des fonctionnalités discursives de la mémoire d’après l’ouvrage de James F. Brook, Awat’ovi. L’histoire et les fantômes du passé en pays Hopi (2018)

L’emboîtement des mémoires en pays Hopi. Expérimenter des fonctionnalités. Une analyse des fonctionnalités discursives de la mémoire d’après l’ouvrage de James F. Brook, Awat’ovi. L’histoire et les fantômes du passé en pays Hopi, traduit de l’anglais (Mesa of Sorrows: A History of the Awat’ovi Massacre, New York,  W. W. Norton, 2016) par Frantz Olivié, Toulouse, Anarcharsis Éditions, 2018, 299 pages.

Au mois de novembre de l’an 1700, sur les hauts plateaux de l’Arizona, où vivent les Hopis, un événement particulièrement violent frappe l’ensemble de la communauté. Le nom Hopi, contraction de Hopitu-schinumu, signifie « Peuple de la paix ». Pourtant des guerriers Hopi tuent les habitants en pleine activité cérémonielle et initiatique au sein des kivas à l’intérieur d’un village fortifié Awat’ovi – hopi lui-même – puis le village est incendié et le site interdit. Une telle tuerie, dans la mesure où elle va à l’encontre des traditions d’un peuple pacifique, reste inscrite dans la mémoire hopi jusqu’à nos jours comme un événement traumatique. Ainsi chez les Hopis, les récits entrecroisés du massacre d’Awat’ovi sont présents jusqu’à nos jours, mais ils suscitent encore une réaction de gêne, de rejet, d’inquiétude lorsque l’événement est évoqué devant des américains non natifs. Continuer la lecture de L’emboîtement des mémoires en pays Hopi. Expérimenter des fonctionnalités. Une analyse des fonctionnalités discursives de la mémoire d’après l’ouvrage de James F. Brook, Awat’ovi. L’histoire et les fantômes du passé en pays Hopi (2018)

La mémoire à l’épreuve de l’interdisciplinarité

Ce carnet accompagne le premier workshop interdisciplinaire organisé sous le label scientifique GDR CNRS 2013 « Mémoire » (https://gdrmemoire.com/), « La mémoire à l’épreuve de l’interdisciplinarité. Vers une nouvelle approche de récits mémoriels ? XVe-XXIe siècle » qui a lieu à Aix-en-Provence les 15, 16 et 17 mai 2019 (organisatrices : Isabelle Luciani, UMR 7303 Telemme, histoire ; Céline Souchay, UMR 5105 LPNC, psychologie ; Catherine Teissier, littérature allemande, EA 4236 Echanges).
Créé en janvier 2018 sous la double tutelle de l’INSB (Institut des sciences biologiques) et de l’INSHS, le GDR « Mémoire » met en réseau plus d’une centaine d’équipes de recherche pour susciter, dans le paysage scientifique français, un vrai dialogue interdisciplinaire et une structuration des unités travaillant sur la mémoire. Ce premier workshop pour finalité première d’initier la structuration de la communauté SHS pour ouvrir le dialogue avec les sciences de l’homme et de la vie.
Le carnet permettra la construction et la mise en ligne de corpus de la mémoire. Sur la base de la réflexion initiée lors du workshop il créera un support collaboratif pérenne sur « les usages interdisciplinaires du lexique de la mémoire ». Outil de travail pour les conférenciers, les animateurs d’ateliers et les participants du workshop, il contribuera plus largement à la production d’une communauté échangeant des corpus, des méthodologies, des questionnements, ainsi qu’un état de l’art et des notes critiques sur la mémoire.